Wattpad : une nouvelle corde à l’arc des auteurs

La plateforme de publication Wattpad existe depuis 2006, mais c’est seulement aujourd’hui que je découvre son véritable potentiel de diffusion. J’avais, comme beaucoup d’entre nous, créé un compte un peu par hasard il y a quelques années, juste pour tester — on s’inscrit tous sur des sites qu’on ne visitera qu’une fois, histoire d’éprouver les fonctionnalités et de s’assurer que le système n’est pas vraiment fait pour nos usages. Ainsi en fut-il pour Wattpad, que je laissai végéter quelques années sans retourner y faire un tour.  Jusqu’au jour où… Continuer la lecture de « Wattpad : une nouvelle corde à l’arc des auteurs »

Le jour d’après : vers un monde sans internet

Je ne voudrais pas souffler trop tôt dans les cornes de brume, mais force est de constater qu’on se dirige main dans la main et la fleur au fusil vers un internet qui ne m’enchante pas (et avec moi beaucoup d’entre vous). Entre les négociations secrètes du traité transatlantique, les fermetures des annuaires de torrents, la répression déguisée et la surveillance généralisée au nom de la lutte anti-terroriste, les partisans d’un internet neutre, libre et sans entraves ne sont pas gâtés en ce moment : il faut dire que des lobbys plus ou moins bien intentionnés œuvrent à ce qu’un policier (de la pensée, du ministère de l’économie, du copyright, etc) se poste derrière chaque internaute pour vérifier qu’il se comporte de la manière qu’ils estiment adéquate. Continuer la lecture de « Le jour d’après : vers un monde sans internet »

Réduction du domaine de la plume

 

Un vent se lève sur le monde de la création. Pire, il ne faiblit pas, et au contraire même : il gagne chaque jour en intensité. Les moyens de diffusion numérique permettent désormais à un nombre croissant d’auteurs, de musiciens, de cinéastes, de partager leur travaux sans aucun autre intermédiaire que l’écran lui-même. L’auto-édition, cantonnée jusqu’ici au Purgatoire de la Littérature, se forge ses lettres de noblesse en produisant de beaux succès artistiques, et quelquefois même commerciaux. Des manuscrits oubliés sortent des tiroirs et se retrouvent sur le net, et qu’ils soient lus ou pas n’est pas le problème : ils se mettent soudain à exister, à être au monde.  Continuer la lecture de « Réduction du domaine de la plume »