Comment écrire un roman en 3 jours ?

Longtemps, j’ai cru qu’il existait des formules pour écrire une bonne histoire, tout ça sans doute à cause de mes cours de scénario quand j’étais étudiant et du monomythe de Joseph Campbell (est-ce un hasard s’il s’appelle comme une célèbre marque de soupe en boîte ?). J’ai pris du recul avec tout ça, mais bien que je n’applique presque jamais les règles d’écriture des autres, je reste fasciné par leur lecture : c’est comme s’il y avait une formule mathématique, non-soumise aux prosaïques règles du temps de l’espace des hommes, figée dans le monde des Idées de Platon, pour fabriquer un récit qui fonctionnera à tous les coups sur l’ensemble des lecteurs.

Dans la réalité, les choses sont un peu plus compliquées. Les recettes ne fonctionnent pas à tous les coups, et quand les conseils sont bons, ils sont parfois mal appliqués, compris de travers, pas maîtrisés. Je pense qu’il n’existe aucun Méthode pour rédiger une bonne histoire : en revanche, il existe une flopée de méthodeS dans lesquelles nous pouvons, en tant qu’auteurs, faire notre petit shopping. À travers cette exploration des trucs d’écriture de nos pairs, nous bâtissons notre propre structure, notre propre squelette, que nous assemblons patiemment au fil des années pour finalement obtenir un modèle qui fonctionne pour nous. De ce modèle, certains s’inspireront peut-être et donneront naissance à de nouveaux modèles. Il y a autant de modèles que d’auteurs. Continuer la lecture de « Comment écrire un roman en 3 jours ? »

Trois conseils aux auteurs pour 2015

Alors oui, bonne année et tout ça, pluie de bonheur et étincelles dans les yeux, douche de cash et santé de fer, prospérité éternelle (ou au moins pour les 360 prochains jours, la maison ne fait ni reprise ni échange), mais au bout d’un moment, il faut songer à reprendre le traintrain quotidien et à se remettre au travail (c’est sans doute ce qui fait que les débuts d’année sont si déprimants : comprendre que rien ne change et que tout avance seulement plus vite). Mais il sera dommage de vous laisser sur cette réflexion un rien nihiliste, parce que nous ne sommes que des êtres humains et qu’il faut bien que nous allions de l’avant. C’est bon, je vous ai suffisamment déprimés? Maintenant, c’est l’heure du peptalk. Continuer la lecture de « Trois conseils aux auteurs pour 2015 »

Auteurs, construisez vos personnages de A à Z

Dans son plus qu’excellent ouvrage Screenwriting 101, le célèbre blogueur FILM CRITIC HULK dévoile bon nombre de petits trucs pour bien construire son scénario et, plus généralement, son histoire, qu’elle soit filmée ou lue. Si certaines de ses recommandations s’appliquent plus volontiers au medium audiovisuel, d’autres en revanche sont valables pour tout type de narration. Je ne saurais trop vous conseiller la lecture de ce petit livre numérique dans lequel vous apprendrez beaucoup (sous ce pseudonyme se cache un scénariste d’Hollywood qui a travaillé sur plusieurs grandes productions et qui a l’habitude de déceler les incohérences dans un script).

L’un des chapitres qui m’a le plus marqué est celui où l’auteur s’attaque à la construction d’un personnage crédible. Le principe d’empathie veut qu’un personnage auquel le public s’attache soit avant toute chose un personnage crédible, qui ne sonne pas creux, et à ce titre il convient de ne pas prendre sa caractérisation à la légère. Ainsi, HULK propose un système d’arbre tout simple, calqué sur une silhouette humaine histoire de bien le mémoriser, une sorte de formulaire à trous dont il suffit de remplir les blancs en se creusant la cervelle. J’ai trouvé ce petit exercice particulièrement stimulant. Le résultat final est une sorte de fiche descriptive à laquelle l’auteur peut se référer à tout moment s’il se sent perdu ou s’il a oublié de quelle manière est censé réagir son personnage à telle ou telle situation. Je trouve cette manière d’organiser les informations de toute première utilité. Continuer la lecture de « Auteurs, construisez vos personnages de A à Z »