Auteurs et autrices libres, indépendant·es et solidaires : manifeste pour une alternative

Dans la continuité du mouvement Nuit Debout dont nous soutenons l’action, nous avons travaillé à l’élaboration d’un manifeste alternatif pour les autrices et auteurs où il serait moins question d’ayants-droit et de lutte contre le piratage que d’unité, de partage, de lutte pour les Communs, d’innovation et de l’urgence d’une reprise en main par les premier·es concerné·es. Le 1er mai symbolise la lutte, mais aussi l’espoir et le renouveau : c’était donc une date parfaite pour publier ce manifeste.

Premiers signataires : Stéphane Gallay, Neil Jomunsi, Thibault de Lambert, Lia Guillaumet, Pouhiou, Loïc Landemayne, Le Greg, Nicolas Ancion, Antoine-Gaël Marquet, Jérôme Verne, Johann Zarca, Frédéric Urbain, Saint Epondyle, Gee, Eloan Kroaz, Val, Yann Kervran, J.E Briffa, Lionel Maurel, Pierre-Carl Langlais, Joachim Séné…

Pour une majorité d’entre nous — auteurs et autrices —, le modèle proposé par les industries culturelles ne fonctionne plus. Pire, ce système censé nous protéger n’a fait qu’aggraver la situation. Prenant acte de celle-ci, il est temps de poser les bases d’une alliance et d’inventer des solutions qu’aucune institution, parti, gouvernement ou industrie ne nous apportera. Car sans une refonte complète, ce n’est pas seulement ce système qui court à sa perte : c’est la création tout entière, et avec elle celles et ceux qui la rendent possible.


Continuer la lecture de « Auteurs et autrices libres, indépendant·es et solidaires : manifeste pour une alternative »

Radio libre des auteurs #2 (avec Pouhiou)

Certains d’entre vous le savent déjà, mais Thierry Crouzet et moi avons décidé de discuter régulièrement de vive voix et d’enregistrer le fruit de ces discussions pour en faire profiter ceux que ça pourrait éventuellement intéresser. L’idée était de créer une sorte de radio libre des auteurs, de discuter des problématiques qui nous animent en ce moment (et le droit d’auteur y est forcément très présent) et surtout d’inviter dans nos discussions des gens qui ont des choses à dire sur le sujet. Continuer la lecture de « Radio libre des auteurs #2 (avec Pouhiou) »

Auteurs : le massacre continue

Vous vous souvenez ? En 1987, Arnold Schwarzenegger nous apprenait dans le film Predator que “si ça saigne, c’est qu’on peut le tuer”. Évidemment, dans le cas présent, on parle d’une créature extraterrestre et passablement nuisible, mais il est étonnant de constater à quel point cette maxime est compatible avec bon nombre d’autres situations.

Ce n’est vraiment pas mon genre de faire dans la métaphore facile, mais remplacez le Predator par, disons… les auteurs. Rhoo, oui, je sais, encore. N’empêche, voilà des gens qui, à bien des égards, ont tout de l’extraterrestre : tendance à l’isolement, grommellent tout seuls, se nourrissent de biscuits, de thé et d’alcool fort, oui, bon d’accord, on sort du strict cadre de l’exobiologie, mais ne partez pas tout de suite. Continuer la lecture de « Auteurs : le massacre continue »