Faut-il lire pour écrire ?

 

Ne riez pas, sots que vous êtes : on m’a plus d’une fois posé la question, ce qui prouve bien que la réponse n’est pas aussi évidente qu’elle peut le paraître (ou pas, en tout cas dans l’esprit de certains d’entre nous, et c’est aussi à eux que s’adresse ce post).

Je ne suis pas bien certain de savoir ce que veut dire être écrivain. C’est une étiquette qu’on s’accole, qu’on modifie volontiers en fonction de nos envies du moment, de nos capacités de production et de notre vision personnelle. J’essaie moi-même, modestement, d’en donner ma propre définition à travers le Projet Bradbury et les implications web qu’il induit. Continuer la lecture de « Faut-il lire pour écrire ? »