Storyfication [#2] - La suspension de l’incrédulité