Parler à travers les livres : Page42 prend un nouveau départ en 2018

Depuis son ouverture en 2013, Page42 a subi plusieurs évolutions. De simple blog de lecture, il est passé à plateforme de publication personnelle, puis à laboratoire d’idées et de réflexions sur l’écosystème éditorial. Chaque phase a eu sa vie : j’ai essoré chaque concept jusqu’à sentir poindre les premiers signes de lassitude, puis je suis passé à un autre. Pour autant, je considère que chacun d’entre eux était lié : normal, puisque j’étais ce lien.

Mais je pense qu’il est l’heure de passer à autre chose. J’ai fait le tour de ce que j’avais à dire sur l’industrie, sur le droit d’auteur, sur les licences libres – continuer reviendrait à me répéter. J’ai également fait le tour de ce que j’avais à dire sur mon travail – à vrai dire je me suis peut-être usé à trop en dire sur le « comment », sur le « pourquoi ».  En 2018, j’aspire à profiter de l’ombre et du temps long.

Page42 entre désormais dans une nouvelle ère : celle pour laquelle ce blog avait été créé à l’origine – et vous pourrez ainsi constater à quel point je m’étais éloigné du primo concept. À partir d’aujourd’hui, Page42 parlera du monde à travers les livres des autres. Bien sûr, on parle toujours de soi à évoquer les lectures qui nous touchent, nous révoltent, nous enrichissent, mais pour celles et ceux qui aimaient entrer dans ma tête, il faudra me chercher entre les lignes à présent (j’y serai bien caché, mais néanmoins visible).

Quand je regarde ma bibliothèque – elle me fait face alors que j’écris ces lignes –, je vois une quantité astronomique de savoir et d’art dont seule une infime partie se trouve aujourd’hui sur internet. S’il est une chose dont je suis convaincu, c’est que le web – aussi formidable soit-il, grâce lui en soit rendu – n’est qu’une fenêtre sur le monde. Et comme toute fenêtre, elle est étriquée : ce qu’elle nous permet de voir n’est qu’une petite portion du paysage global. Et rien ne m’irrite plus que d’entendre que « tout le savoir nécessaire se trouve sur internet », car il n’y a rien de plus faux. Pourquoi pensez-vous que Google numérise des livres à tour de bras dans les meilleures universités du monde ? Parce que le moteur de recherche a bien compris qu’on ne développait pas la meilleure intelligence artificielle en lui donnant à lire des statuts Facebook et les articles de Topito.

Seule une minuscule part du savoir collectif de l’humanité est numérisée – et quand elle l’est, elle est souvent inaccessible. Pendant ce temps, les livres qui dorment sur nos étagères renferment des sommes colossales d’informations et d’émotions inédites. Par paresse, nous avons perdu l’habitude de les solliciter. Qui ouvre encore une encyclopédie quand Wikipédia est à portée de clic ? Qui consulte encore un recueil de citations, un manuel de philosophie, une anthologie de poèmes, plutôt que de taper sa requête directement dans Google  ? Je suis convaincu que nous ratons beaucoup en pensant avoir déjà trop : nous ruminons les mêmes informations et les mêmes sources.

Page42 a donc pour ambition de mettre en lumière le contenu de ces livres endormis, pour vous donner envie de les lire – si possible en entier – et de changer d’air informationnel. De rendre leur pouvoir à ces livres, et aussi de leur rendre justice – affirmer haut et fort que nous ne les avons pas oubliés au détour d’un flux Twitter ou d’une notification push.

J’espère que ce site, à sa modeste mesure, vous donnera l’envie d’apprendre et de vous émouvoir d’une autre façon. Pour ma part, il sera mon pense-bête – pour ne pas oublier tout ce que je viens de vous dire et me rappeler de l’appliquer à moi-même.

❤️

Si Page42 ne comporte aucune publicité et continue d’être régulièrement mis à jour, c’est grâce à la générosité de ses soutiens. Vous pouvez soutenir Page42, de façon ponctuelle ou mensuelle, via Tipeee, LiberaPay et PayPal. Toutes les contributions, même les plus modestes, sont les bienvenues.

 Vous pouvez également soutenir Page42 en partageant cet article sur vos réseaux sociaux.

Page42 propose un récapitulatif hebdomadaire des meilleurs articles du blog. Inscrivez-vous pour le recevoir. Pas de pub, pas de spam. Promis.