Le Projet Bradbury dans « Un Livre 2.0 »

L’émission littéraire Un Livre Un Jour et sa déclinaison web Un Livre 2.0 m’ont très gentiment invité à venir discuter Projet Bradbury et édition littéraire dans une petite pastille vidéo de 6 minutes. Les occasions pour les auteurs d’exposer leur travail sont rares, surtout quand ceux-ci se frottent au numérique, et c’est pourquoi je remercie chaleureusement France 3 et Delphine Japhet de leur invitation. Si vous avez quelques minutes et que vous avez envie de voir ma pomme, vous pouvez regarder l’interview juste ici. Le site de l’émission regorge d’autres entretiens intéressants à regarder ici.

Annoncer le danger, concrétiser le pire

Je regarde ces temps-ci une série intitulée Once upon a Time. Le principe est somme toute assez simple (et donc à mon sens efficace) : les personnages des contes de fées de notre enfance se trouvent projetés dans notre monde prosaïque (et sans magie) par un sort lancé par une diabolique Reine ténébreuse. Vous en avez sans doute entendu parler avant moi puisqu’ils en sont à la quatrième saison, mais si jamais ce n’est pas le cas, je vous invite à jeter un œil sur cette bande-annonce.

Continuer la lecture de « Annoncer le danger, concrétiser le pire »

Écrire et être sincère

À l’heure où les participants s’apprêtent à commencer le Nanowrimo, une petite réflexion en guise de fil rouge avant le grand marathon. Une fois n’est pas coutume, je vais faire court — mais pas trop non plus, histoire de creuser une discussion tenue sur Twitter il y a quelques heures et de revenir sur la lecture d’un article qui m’a bien plu.

L’article en question est un entretien avec Nicolas Ancion, un confrère dont j’aime beaucoup le travail et qui a la particularité d’avoir une conception rafraîchissante du métier d’écrivain, dans laquelle je me retrouve en beaucoup de points. Un passage m’a particulièrement touché : Continuer la lecture de « Écrire et être sincère »