Les 10 règles de l’écriture selon Elmore Leonard

 

Elmore Leonard a passé l’arme à gauche le 20 août et laissé derrière lui une bibliographie impressionnante, que tout amateur de polars bien trempés a déjà parcourue au moins une fois. Le grand public le connait pour des livres qui, plus tard, furent adaptés au cinéma comme Get Shorty ou Jacky Brown. La bien triste nouvelle de sa disparition est l’occasion pour nous de revenir sur ses 10 conseils d’écriture, qui figurent dans tous les livres de creative writing américains. Je vous en propose une petite traduction.

  1. Ne commencez jamais un livre avec la météo.
  2. Évitez les prologues.
  3. N’employez jamais d’autre verbe que « dire » pour vos dialogues.
  4. N’utilisez jamais d’adverbe pour modifier ce verbe… conseilla-t-il gravement.
  5. Gardez vos points d’exclamation sous contrôle. Vous pouvez en utilisez deux ou trois, pas plus, tous les 100.000 mots.
  6. N’écrivez jamais les mots « soudain » ou « l’enfer s’était déchaîné ».
  7. Usez avec parcimonie des dialectes régionaux et du patois.
  8. Évitez les descriptions trop précises de vos personnages.
  9. Ne décrivez pas les endroits et les choses en détail.
  10. Essayez de supprimer les passages que les lecteurs ont tendance à sauter.

Comme d’habitude avec ce genre de liste, il y a à boire et à manger: ces conseils s’adressent surtout aux auteurs de polars. Mais au moins les trois quarts d’entre eux s’appliquent à beaucoup d’autres genres.

elmore-10-rules