L’émouvante lettre de remerciement de Roald Dahl à l’une de ses jeunes lectrices : merci pour le rêve

On ne présente plus Roald Dahl – le célèbre auteur de Matilda, Charlie et la Chocolaterie, Sacrées sorcières et de tant d’autres classiques de la littérature jeunesse. En 1989, une petite fille de sept ans prénommée Amy envoyait par courrier un cadeau un peu particulier à l’écrivain : l’un de ses « rêves », enfermé dans une petite bouteille remplie d’eau colorée, d’huile et de paillettes. Et ce n’était pas par hasard : dans Le BGG, le roman favori d’Amy, un géant attrape des rêves à l’aide d’un filet et les enferme dans des bocaux afin de les souffler aux oreilles des enfants endormis.

Ému par cette charmante attention, Roald Dahl décida de répondre à la fillette dans une lettre datée du 10 février 1989 :

Chère Amy,

Il me faut t’écrire une lettre spéciale et te remercier pour le rêve dans la bouteille. Tu es la première personne au monde à m’en avoir envoyé un et il m’a beaucoup intrigué. Je l’ai aimé, aussi. Ce soir, je descendrai au village et je le soufflerai à travers la fenêtre de la chambre d’un enfant endormi pour voir si ça fonctionne.

Avec toute mon affection,

Roald Dahl

Après ça, qui pourrait encore dire que l’imagination n’est qu’une affaire d’enfants ? On retrouve cette lettre, ainsi que de nombreuses autres tout aussi étonnantes, dans l’ouvrage Letters of Note, aux éditions Canon Gate, compilées par Shaun Usher.

❤️

C’est grâce à la générosité de ses soutiens que Page42 ne comporte aucune publicité et continue d’être régulièrement mis à jour. Vous pouvez soutenir Page42 de façon ponctuelle ou mensuelle via Tipeee, LiberaPay et PayPal. Toutes les contributions sont les bienvenues.

Si cet article vous a plu, faites passer le message et partagez-le sur vos réseaux sociaux.

Page42 propose un récapitulatif hebdomadaire des meilleurs articles du blog. Inscrivez-vous pour le recevoir. Pas de pub, pas de spam, promis.

19 Partages