Projet Bradbury, #11 : Amis

Le Projet Bradbury est un marathon littéraire qui consiste à écrire et publier une nouvelle par semaine pendant un an, soit 52 au total.

« Objets inanimés, avez-vous donc une âme ? » se demandait Lamartine, comme s’il avait soudain reçu une illumination shintoïste. Malgré une fétichisation complète des objets dont elles se sont presque fait une spécialité, nos sociétés occidentales sont loin de partager les croyances animistes de certains peuples. Car si l’on se cache derrière l’idée qu’un individu se « réalise » au travers de ses possessions – par le statut qu’elles confèrent –, l’objet en lui-même demeure quelque chose de mort, d’utilitaire, de remplaçable – notre culte de la remplaçabilité pourrait aussi faire un bon sujet de nouvelle. Continuer la lecture de « Projet Bradbury, #11 : Amis »

Projet Bradbury, #10 : Robbie

Vous me connaissez, j’ai une affection toute particulière pour les histoires qui mettent en scène des humains et des robots. Je me fiche pas mal de l’aspect technologique : comme disait Bradbury, du moment que la fusée va sur Mars, je me fiche de savoir comment fonctionne son moteur. En revanche, les transferts émotionnels que nous faisons sur ces simulacres –ces homoncules devrais-je dire – révèlent à mon sens tout ce qui fait de nous des êtres humains.

Quelque part, observer les robots est une manière de questionner l’essence de notre humanité, notre rapport au vivant aussi. Les robots sont des miroirs, et il ne nous viendrait jamais à l’idée de tomber amoureux d’un phénomène de réflexion. Pourtant c’est ce qui se produit quand des robots entrent en scène : nous focalisons sur la réflexion et oublions parfois le reflet. C’est ce reflet qui m’intéresse, surtout quand, comme dans Robbie, il touche à des pans cruciaux de nos brèves existences – ici le désir d’enfant, mais il y en a tant d’autres : le handicap, la solitude, la maladie, l’identité…  Continuer la lecture de « Projet Bradbury, #10 : Robbie »

Projet Bradbury, #9 : Incendie

Cette neuvième nouvelle du Projet Bradbury est une incursion en territoire de l’intime… À travers la création de ce groupe de soutien destiné aux personnes souffrant d’une effrayante et mystérieuse maladie, j’en ai profité pour puiser en moi des ressentis très différents, quelque chose de beaucoup plus calme et doux. Cette nouvelle prend dès lors une tonalité que mes lecteurs ne connaissent pas toujours, mais avec laquelle je me sens finalement assez à l’aise : une sorte de mélancolie furieuse de vivre, comme un coucher de soleil.

Continuer la lecture de « Projet Bradbury, #9 : Incendie »

Projet Bradbury, #8 : Théorie de la chaussette disparue

Dans cette huitième nouvelle du Projet Bradbury, nous suivons les traces de William : en plus d’être une star sur YouTube, William est un chasseur de paranormal. Armé de sa caméra vidéo, il traque les preuves et démasque les faussaires. Jusqu’au jour où il tombe sur un cas qui le dépasse…

J’ai toujours préféré le fantastique à la science-fiction ou à la fantasy, en ce sens qu’il est l’expression du surnaturel qui s’immisce dans le quotidien et que le quotidien est une matière première dont je ne risque jamais de manquer un jour. Dans ces conditions, pousser l’exercice jusqu’à rendre le plus prosaïque possible le surnaturel en question est un véritable plaisir…

Continuer la lecture de « Projet Bradbury, #8 : Théorie de la chaussette disparue »

Projet Bradbury, #7 : Coprophages

Haa, le merveilleux monde du marketing… Sous réserve d’une discrétion absolue quant aux moyens employés, certain·e·s seraient capables de vous vendre n’importe quoi. On pourrait même commencer à croire que c’est devenu le sport national, et même plutôt international : peu importe le produit, l’essentiel c’est qu’on vous le vende.

Dans cette 7ème nouvelle du Projet Bradbury, nous suivons donc Paul, un pur produit de cette culture du désir et de la séduction marchande. Le travail de Paul est simple : il doit être capable de vous convaincre que vous avez besoin du produit de l’entreprise pour laquelle il est en mission. Mais cette fois, le produit lui résiste. Il faut dire que celui-ci n’est pas commun…
Continuer la lecture de « Projet Bradbury, #7 : Coprophages »