Auteurs, construisez vos personnages de A à Z

Dans son plus qu’excellent ouvrage Screenwriting 101, le célèbre blogueur FILM CRITIC HULK dévoile bon nombre de petits trucs pour bien construire son scénario et, plus généralement, son histoire, qu’elle soit filmée ou lue. Si certaines de ses recommandations s’appliquent plus volontiers au medium audiovisuel, d’autres en revanche sont valables pour tout type de narration. Je ne saurais trop vous conseiller la lecture de ce petit livre numérique dans lequel vous apprendrez beaucoup (sous ce pseudonyme se cache un scénariste d’Hollywood qui a travaillé sur plusieurs grandes productions et qui a l’habitude de déceler les incohérences dans un script).

L’un des chapitres qui m’a le plus marqué est celui où l’auteur s’attaque à la construction d’un personnage crédible. Le principe d’empathie veut qu’un personnage auquel le public s’attache soit avant toute chose un personnage crédible, qui ne sonne pas creux, et à ce titre il convient de ne pas prendre sa caractérisation à la légère. Ainsi, HULK propose un système d’arbre tout simple, calqué sur une silhouette humaine histoire de bien le mémoriser, une sorte de formulaire à trous dont il suffit de remplir les blancs en se creusant la cervelle. J’ai trouvé ce petit exercice particulièrement stimulant. Le résultat final est une sorte de fiche descriptive à laquelle l’auteur peut se référer à tout moment s’il se sent perdu ou s’il a oublié de quelle manière est censé réagir son personnage à telle ou telle situation. Je trouve cette manière d’organiser les informations de toute première utilité.

perso-tree

Voici les différents éléments de caractérisation en détail :

1/ LES PIEDS – LE PHÉNOTYPE : les caractéristiques visibles et palpables, les détails physiques, les données factuelles, comme par exemple :

  • À quoi ressemble le personnage ?
  • Où vit-il ?
  • Où va-t-il à l’école ?
  • Est-ce qu’il a des tatouages ? Pourquoi ?
  • Qui est son meilleur ami ?
  • Que fait-il dans la vie ?
  • etc…

2/ LE VENTRE – LES DÉSIRS : le ventre recouvre tout ce qui chez le personnage relève des désirs et des pulsions.

  • Que désire ce personnage plus que tout ?
  • Comment se manifeste sa sexualité ?
  • Qu’est-ce qui chez lui est basique, terre-à-terre, puéril ? Est-il avare ? A-t-il un besoin de reconnaissance ? Est-il mal dans sa peau, gourmand, narcissique ? A-t-il des peurs irrationnelles, des phobies ? Vous pouvez utiliser comme trame de cette caractéristique les sept péchés capitaux.

3/ LE CŒUR – LES BESOINS : Le coeur englobe tout ces choses dont le personnage a secrètement besoin pour devenir quelqu’un de meilleur, de plus stable ou de plus heureux.

  • De quoi ce personnage a-t-il besoin ?
  • Qu’est-ce qui débloquera quelque chose en lui ?
  • A-t-il besoin de confiance en lui ?
  • Doit-il devenir plus humble ?
  • Est-il contraint de subvenir aux besoins de sa famille ?

4/ LA GORGE – LA VOIX : la voix concerne la posture, l’image renvoyée, l’apparence, la manière de se présenter, l’air qu’on se donne.

  • Comment sonne ce personnage ?
  • Pas seulement par sa voix, mais comment ce personnage se projette-t-il lui-même vers les autres ?
  • Essaye-t-il de se distinguer des autres ?
  • Comment s’y prend-il ?

5/ LA JOUE GAUCHE – LA LOGIQUE : la joue gauche décrit la méthodologie du personnage, toutes ses capacités nées dans l’hémisphère gauche du cerveau.

  • Est-il intelligent ?
  • Comment cela se manifeste-t-il ? Comment cela s’applique-t-il au quotidien ?
  • De quelle manière résoud-il ses problèmes ?

6/ LA JOUE DROITE – L’ESPRIT : De la joue droite dépendent l’éthique, les dispositions de l’âme, les croyances, les aptitudes artistiques, l’imagination, les idées, etc, tout ce qui est piloté par l’hémisphère droit du cerveau.

  • Quel est son idéal politique ?
  • A-t-il un don artistique ?
  • En quoi cela peut être utile, ou non, au quotidien ?
  • Quelle est sa spiritualité ? Croit-il en Dieu ? En la réincarnation ?

7/ LA COURONNE – LA PSYCHÉ TOUT ENTIÈRE : la couronne reflète tout simplement qui est le personnage dans son entièreté.

  • Rassemblez tous les morceaux du puzzle pour voir comment ils s’emboîtent et comment ils peuvent former une véritable psychologie cohérente.
  • Quels sont les souvenirs qui définissent ce personnage ?
  • Quelles sont ses pathologies ? Comment va-t-il se comporter dans l’adversité ? Comment ce personnage viendra-t-il à bout de ses défis personnels ? Pourra-t-il changer son comportement, ses idées ?

Libre à vous d’adapter cette liste en fonction de vos besoins. Mais si vous remplissez tous les champs de cette petite énumération, vous ne devriez pas être loin d’avoir entre les mains un personnage complet et complexe, pas en toc, avec lequel vous pourrez interagir de façon cohérente en toute tranquillité.

Une réflexion sur « Auteurs, construisez vos personnages de A à Z »

  1. Je suis tombé sur le livre de Critic Hulk il y a quelque temps, justement grâce à toi. Plein de bonnes idées à piquer, à réadapter.
    Pour la création de mes personnages, j’avoue que je n’arrive pas à aller autant dans les détails pour tous mes personnages. Et pour les principaux, certains détails de leur vie sont découverts au fil de l’écriture, en fonction de leurs réactions.
    Mais cela me semble une base très, très utile. A adapter d’urgence ;D

Les commentaires sont fermés.