bando-facebook

Radius : le livre soluble dans le web

Ça fait quelques jours qu’avec les éditions Walrus nous entretenions le suspens au sujet de ce mystérieux Projet R — que nous pouvons dès maintenant commencer à appeler par son véritable nom maintenant que nous avons levé le voile, à savoir Radius — et c’est avec une joie sincère et un certain soulagement qu’avec les six auteurs engagés eux aussi dans ce travail de fou, nous démarrons l’écriture de notre premier web-livre. Continue reading →

bandeau-pirate

Le rideau tombe (temporairement?) sur The Pirate Bay

Depuis hier matin, le site de partage de torrents The Pirate Bay est offline. Comme l’a résumé TorrentFreak, la police de Stockholm a “effectué un raid au cours d’une opération visant à protéger la propriété intellectuelle”. On ne s’étendra pas sur la sonorité glaçante de cette phrase. La police a bombardé votre maison dans une opération visant à protéger la propriété intellectuelle. La police a trépané vos enfants dans une opération (chirurgicale) visant à protéger la propriété intellectuelle. En passant, c’est avec des concepts aussi flous que la “protection de la propriété intellectuelle” qu’on bâtit des utopies totalitaires comme on n’en rencontre… que dans les livres et dans les films. Continue reading →

ando-biblio

Librairies et auto-édition : des passerelles à créer ?

Au fil d’une discussion Twitter — on parlait, entre autres sujets, de l’édition —, je tombe sur cette réponse qui me fait réfléchir.

@Melissandre_L :  pour avoir testé l’édition tradi, je veux bien le croire : 5% du prix d’un exemplaire et devoir me taper mon boulot de comm, je trouvais ça un peu dur quand même, même si c’était chouette d’être en rayon à la FNAC…

 Rien de plus vrai, de plus simple, de plus tragique en somme : cette auteure a raison et a résumé tout le problème de l’édition traditionnelle qui, si elle continue d’un côté à produire de magnifiques ouvrages et à entretenir de belles relations avec les créations, est aussi par d’autres côtés devenu une broyeuse monstrueuse qui s’emberlificote les pieds dans ses propres démons, notamment celui de la surproduction — qui ne laisse le temps ni aux libraires ni aux auteurs de faire leur travail — et de la rentabilité maximale (titres calibrés, marges resserrées, rémunération des auteurs en berne).  Continue reading →

bando-robots

Quand vos ordinateurs deviendront écrivains

Paris, dans un futur proche.

Le quartier de Saint-Germain-des-Prés, autrefois connu pour accueillir pêle-mêle bistrots, librairies, boutiques de fringues de luxe et éditeurs historiques, est une zone sinistrée. La chaleur des serveurs a rendu le Boulevard Saint-Germain inhabitable et les habitants ont tous fui les uns après les autres, laissant derrière eux échoppes abandonnées, zincs désertés et librairies exsangues. Ce n’est pas un drame : l’essentiel du commerce se déroule désormais sur le net, y compris celui que l’on avait coutume de nommer commerce de proximité. Dorénavant, les imprimantes 3D personnelles sont capables de synthétiser un sandwich jambon-beurre et un demi d’Amstel sans que le consommateur puisse s’apercevoir de la différence. Continue reading →

bradburyintegrale2

Joyeux Noël : le Projet Bradbury est à moitié prix

Vous la sentez, cette odeur de conifère coupé, de bougies allumées, de papier cadeau tout neuf — le pauvre ne sait pas encore le sort qui l’attend au matin du 25 décembre, laissez-lui donc ses illusions —,  de vin chaud, de bûche glacée et de grands magasins surpeuplés ? Je ne vous apprendrai rien, Noël arrive et avec lui son cortège de cadeaux, de célébrations, de solitudes exacerbées et de repas arrosés.

À cette occasion (enfin, c’est juste l’occasion de le clamer, parce que cette idée me trottait dans la tête depuis un petit moment déjà), j’ai la joie de vous annoncer que les 4 intégrales de mon Projet Bradbury subissent une baisse de prix drastique : de 9.99€, elles passent désormais à 4.99€ l’unité. Oui oui, moitié moins cher, c’est bien ça. Et vous qui disiez vouloir lire plus de nouvelles, vous allez être servis : c’est une bonne occasion de remplir votre liseuse, votre tablette ou le disque dur de votre ordinateur à moindre frais, d’autant que ces ebooks sont en Creative Commons et que vous pourrez en faire quelques copies pour vos familles et amis. C’est aussi la possibilité de soutenir financièrement un auteur indépendant.

Les intégrales du Projet Bradbury sont trouvables sur :

integrales

Continue reading →